Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

8 articles avec galerie critique

La FSTF écrit aux ganaderias Miura et Los Maños

Publié le par vingtpasses

Fait peu habituel, une instance de la tauromachie écrit une lettre ouverte à deux ganaderias, et non des moindres. En question, la présentation inacceptable des lots engagés récemment à Céret et Boujan sur Libron.

*****

Depuis quelques temps apparaissent dans nos arènes des taureaux aux cornes "astillées" ou éclatées qui, si elles ne le sont pas à leur apparition dans l'arène, le deviennent très rapidement quand l'animal frôle une barrière de trop près ou tape dans un peto.

Les cornes des taureaux de combat deviennent-elles de plus en plus friables ?

C'est la question, après Vic-Fezensac et Boujan-sur-Libron, que notre président, Dominique Valmary, pose aux frères Miura et à José Marcuello, le ganadero de Los Maños. Lire la suite ici

Partager cet article

Repost 0

Radio France : deux ou trois choses que je sais d'elle...

Publié le par Charles CREPIN

 

Tu t’es bien fait encorner, fallait pas faire le kéké“, “giclent, giclent tes boyaux“, “t’es parti comme une bouse“, “le sang en gaspacho“, “brochette espagnola“, “le foie dans la paella“, “réduit en chorizo“, “petites couilles en tapas“.

 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-chanson-de-frederic-fromet/la-chanson-de-frederic-fromet-23-juin-2017

 

A la guitare, Eric Fromet chante la mort d’Iván Fandiño. Rires et applaudissements accompagnent cette allégorie douteuse, écoeurante et nauséabonde… sans talent aussi.  Étonnamment, l'ambiance est festive et réjouie parmi les présentateurs et leurs invités vendredi dernier.

Le CSA, ainsi que le Médiateur de Radio France, sont saisis par les principales instances Tauromachiques et par de nombreux aficionados. Suite à ma propre intervention, j’ai reçu sans tarder de la part de Laurence Bloch, Directrice de France Inter, une réponse tranchée qu’on peut ainsi résumer : « Cette liberté de ton est une protection traditionnellement offerte à l’expression humoristique ».  Au passage elle glisse même : « …le caractère clivant de son propos (Fromet) reflète aussi la fracture immense au sein de la société française que provoque la tauromachie ».  Fracture immense ! Qu’en termes choisis, ces choses sont bien dites !  Une anti taurine, Directrice de France Inter, qui prend partie dans une affaire où ses services sont incriminés.

 

Permettez, Votre Honneur, que je formule quelques remarques sur la tournure de cette affaire :

  • Qui, aujourd’hui, prendrait l'initiative indécente de déclamer de telles obcénités à propos de la mort d’un ennemi, d’un malfrat, d’un terroriste, même si l'énergumène a tué une centaine de nos concitoyens et gît sur le pavé, suicidé par sa ceinture explosive, tripes à l'air et dans un bain de sang ? Pas vous, pas moi, mais pas, non plus, l’Inspiré Eric Fromet, pas même la caricaturale responsable de cette émission Charline Vanhoenacker. C'est heureux...  Alors, pourquoi Fandiño ?
  • C’est la Directrice de France Inter, chaîne dont cette lamentable séquence est en cause, qui répond à la place de Bruno Denaes, Médiateur de Radio France. Ce dernier a pourtant été interpelé directement via le site dédié de la « Maison Ronde ». Sans doute l’intéressé était-il absorbé par d’autres contingences.
  •  Bruno Denaes, journaliste, a constamment collaboré à la radio publique depuis plus de 25 ans avant d’être nommé Médiateur des antennes de Radio France.

 

De ce qui précède, pouvons-nous questionner les pratiques des antennes de Radio France en matière de responsabilité et d’obligations attachées au Service Public, ainsi que du point de vue de la déontologie ? Quid du Code National de Déontologie et des principes qu’il sous-tend : indépendance, neutralité, impartialité ? Principes auxquels j'ajouterai l'écoute attentive, évidemment indispensable pour un tel rôle.

 

Charles CREPIN

Partager cet article

Repost 0

Sanchez Vara, positive attitude...

Publié le par vingtpasses

 

2013-05-01-558CCR_1954_086.JPG

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0

Quelques photos d'Arles

Publié le par vingtpasses

 

 

 

ACT0506

Thomas DUFAU  devant le dangereux sixième Fuente Ymbro

 

 

 

Quelques photos de la course du lundi 9 avril. Au delà de la déception causée par ce lot très attendu de Fuente Ymbro, nous avions au cartel deux toreros confirmés, David MORA et Yvan FANDIÑO, qui se sont illustrés avec du toro-toro au cours des dernières temporadas, et Thomas DUFAU, de 10 ans leur cadet, qui entend bien tenir sa place dans l’Escalafon. Une occasion de comparer leurs attitudes respectives. L’irruption du jeune Thomas dans ce jeu apporte un élément supplémentaire de comparaison.Veuillez me pardonnez la piètre qualité des photos en raison des conditions de placement et de la météo. Mais concentrons nous sur le contenu.

 

En visionnant le diaporama (lien ci-dessous), je vous laisse "séparer le bon grain de l'ivraie" et reclasser par ordre de mérite l'othodoxie, l'esthétique et la sincérité etc... de chaque maestro.

 

Pour ma part, certains détails m'ont sauté aux yeux : l’estocade la plus engagée, et les plus belles tangentes (Petit Larousse - "tangente : position limite d'une droite passant par deux points d'une courbe". Ici, c'est la courbe qui nous intéresse...). Celui qui possède la plus grande aptitude à se croiser et se mettre "dans les cornes", et à l'inverse, celui à qui la prudence impose le plus de distance. Sur quelques clichés, j'ai même vu un torero dans une attitude rappelant celle du discobole, le bras libre tendu en arrière vers le ciel, prenant garde de ne pas mordre la ligne… etc... 

 

 

POUR VOIR L'ALBUM, CLIQUEZ ICI OU SUR L'IMAGE 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0

BILBAO - L'art de contester

Publié le par vingtpasses

 

 

Stands sympa sur le Nervion.

 

Ici, on conteste, "con arte".

 

 

Bilbao-divers 6866

Antitout !

 

 

Bilbao-divers 6867

Avez-vous du feu ?

 

 

 

Bilbao-divers 6868

Anti taurin

 

 

Bilbao-divers 6870

Anti militatiste

 

 

Bilbao-divers 6871

Anti patronal

 

Bilbao-divers 6872

Anti gouvernemental

 

 

Bilbao-divers 6873

Anticlérical

 

 

Bilbao-divers 6874

Anti FMI- Fais gaffe Christine !

 

 

Bilbao-divers 6876

Comme un tsunami 

 

 

Bilbao-divers 6877

Anti nucléaire

 

 

Bilbao-divers 6869

Coca-Cola s'invite quand-même...

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0

Ales 2011, Roman Perez clarifié

Publié le par Charles CREPIN

 

Dimanche 5 juin 2011 à Ales.

 

6 Baltasar Ibán bien présentés, Yvan Fandiño sur sa lancée, Alberto Aguilar en retrait, Roman Perez controversé.


Les fans de Roman n'en finissaient pas de pester contre la présidence et le public, pas d'accord pour sortir le mouchoir. Mon Nikon aussi...

 

Ales-R.-Perez 3803

 

Ales-R.-Perez 3807

 

Ales-R.-Perez 3808

 

Ales-R.-Perez 3809

 

Ales-R.-Perez 3810

 

Ales-R.-Perez 3811

 

Ales-R.-Perez 3812

 

Ales-R.-Perez 3814

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0

Sans commentaire

Publié le par vingtpasses

 

 

mora-estoc.jpg

 

D. Mora, suerte de matar, Perseguido...

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0

David Mora clarifié

Publié le par Charles CREPIN

 

 

Dimanche 10 avril, Feria de la Crau. Corrida de CEBADA GAGO. Un lot qui a enchanté les gradins, tant par sa présentation que son allant préservé après 17 piques reçues sans broncher. A priori, la pique "Bonijol" passe bien l'examen du premier tiers, mais aussi généreuse que ses devancières vu sous l'angle du sang versé...

 

David MORA tire le N° 76, un cinqueño nommé Perseguido. Toro noblissiime plus à l'aise dans le 3ème tercio que dans le premier, qui néanmoins fut consacré meilleur toro de cette feria torista...

 

2 oreilles et vuelta pour Perseguido sur pétition ultra majoritaire d'un public devenu toreriste...  En regardant quelques photos de David Mora prises sur le vif, et non triées sur le critère de l'esthétique, je ne vois pas la tauromachie profonde et généreuse, ni les détails très "toreros" relevés dans quelques éditoriaux. Bien au contraire, ces instantanés  confirment ma première impression et me font penser que Perseguido permettait qu'un maestro mette davantage la jambe et se plie du bon côté, sans excés de distance...

 

D.-MORA-a-la-loupe 3461

 

D.-MORA-a-la-loupe 3464

 

D.-MORA-a-la-loupe 3465

 

D.-MORA-a-la-loupe 3463

 

D.-MORA-a-la-loupe 3466

 

D.-MORA-a-la-loupe 3471

Publié dans Galerie critique

Partager cet article

Repost 0