Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec art & culture

PRIX HEMINGWAY 2016

Publié le par vingtpasses

PRIX HEMINGWAY 2016

APPEL À TEXTES !

Douzième Édition !
Merci de partager
!

Organisation :
Les Avocats du Diable
Date limite de participation :
31.01.2016
Dotation du Lauréat :
4
000 euros

En parallèle du Prix de la Nouvelle Erotique, les Avocats du Diable, installés en Camargue, organisent depuis 12 ans le célèbre Prix Hemingway, concours international de nouvelles conjuguant Littérature &Tauromachie.

Érotisme, Tauromachie,... Sujets éminemment et évidemment subversifs... Qui a dit complémentaires ?

Mais attention : le Prix Hemingway n'a absolument pas pour but de provoquer et encore moins de relancer l'éternel (et insoluble) débat entre les "pour" et les "contre", mais de faire œuvre de littérature à partir d'un univers, au sens large.

Pour information, parmi les 3 derniers lauréats, 2 n'avaient jamais assisté à une corrida / une course camarguaise ou landaise et habitaient... dans les Vosges et le Jura. Preuve, pour ceux qui en doutaient, de l'extrême ouverture d'esprit du Jury du PH (prix de la nouvelle le mieux doté de France), présidé depuis 12 éditions par Laure Adler.

En 11 Editions, les Avocats du Diable ont reçu 1627 nouvelles envoyées des 4 coins du monde dans le cadre du Prix Hemingway (France et Espagne mais aussi Amérique du Sud, Chine, Guinée, Cameroun, Canada, Russie, Israël, Australie,...)

Dans l'espoir de recevoir votre participation et comptant sur votre adhésion à ce prix qui véhicule les mêmes valeurs que le Prix de la Nouvelle Erotique,

Bonne chance à tous !
JOL

PRIX HEMINGWAY -
RÈGLEMENT 20
16

Créé en 2004 par Les Avocats du Diable sur une idée de Marion Mazauric et Simon Casas, le Prix Hemingway récompense chaque année une nouvelle inédite sur le thème de la tauromachie, son univers ou sa culture, d'un écrivain français ou étranger ayant déjà publié (quel que soit le support).

Le Prix Hemingway n'est PAS un prix d'aficionados. Il n'est pas demandé aux participants d'être "pour" ou "contre" la tauromachie, mais simplement de faire oeuvre de littérature à partir de cet univers, pris au sens le plus large.

Les textes présentés ne doivent pas excéder 15 feuillets de 1 500 signes chacun.

Ils sont lus par le jury en français, espagnol ou anglais. À charge pour l'auteur écrivant dans une autre langue de faire traduire et présenter sa nouvelle dans l'une de ces trois langues.

La sélection des nouvelles finalistes est effectuée sous anonymat par les membres du jury assistés de lecteurs et traducteurs bénévoles, aficionados ou pas.

La date limite de réception des nouvelles pour l'année 2016 est fixée au 31 janvier 2016.

Le dossier de candidature, composé des documents suivants :

- texte de la nouvelle
- bibliographie
- biographie
- coordonnées : adresse, mail,
- numéro de téléphone
- photo d
e l'auteur

doit être envoyé par mail à

prixhemingway@lesavocatsdudiable.com

ou courrier postal à cette adresse :
Les Avocats du Diable
Prix Hemingway
La Laune
30600 Vauve
rt
France

L'auteur de la nouvelle lauréate reçoit la somme de quatre mille euros (4 000) et un callejón aux arènes de Nîmes pour la temporada suivant l'année de remise du Prix, offerts par Simon Casas Production, partenaire du Prix Hemingway.

Un recueil composé de la nouvelle lauréate et des meilleures nouvelles est publié chaque année par les éditions Au diable vauvert, partenaires du Prix Hemingway. Les écrivains concourants accordent de fait à l'éditeur, par leur participation,
l´autorisation exclusive de publication de leur nouvelle dans ce recueil et dans toutes les langues. Cette publication est formalisée par un contrat.

À l'occasion de la présentation du recueil et de la remise du Prix Hemingway, des animations, lectures publiques et rencontres littéraires sont organisées dans toute la région par Les Avocats du Diable tout au long de l'année.

Les auteurs finalistes et le lauréat sont invités à y présenter leur texte. Les écrivains en compétition, et en particulier le lauréat, autorisent Les Avocats du Diable à utiliser leurs nom, prénom, image, titres et texte, dans tous supports de communication internes et externes (sites Internet, publications, newsletters, articles de presse, émissions radio ou tv, communiqués, etc.)
et lors de ces animations littéraires.

Les Avocats du Diable réservent prioritairement chaque année, du 15 juin au 15 septembre, la résidence
d'auteurs qu'ils gèrent depuis 15 ans à La Laune (Vauvert, Gard) aux écrivains participant qui désireraient y séjourner pour se documenter, découvrir ou s'initier à la culture taurine en région. Les candidatures pour ces résidences d'écriture, sur des périodes de deux à quatre semaines, doivent parvenir au siège de l'association par poste ou mail, chaque année, avant le 15 décembre pour une résidence au cours de l'été suivant.

Le jury est composé de neuf membres et peut être renouvelé chaque année, au maximum par tiers.

L'écrivain lauréat du Prix Hemingway est membre du jury pour lannée suivante.

Le jury 2016 est composé de :

Laure Adler, présidente,

entourée de Michel Cardoze, Carole Chrétiennot, Marianne Lamour, Pierre Leroy, Claude Sérillon, Marion Mazauric, Eddie Pons, Philippe Aubert de Molay (lauréat 2015) et de Simon Casas, parrain fondateur.

Les nouvelles finalistes sont sélectionnées par le jury de façon anonyme.

Les membres du jury se réunissent pour délibérer et désigner la nouvelle lauréate lors de la feria de
Pentecôte à Nîmes.

Depuis 2012, un lauréat ne peut obtenir le Prix Hemingway plus d'une fois.

Les Avocats du Diable
Résidence d'écriture -Animations en Région -Prix Littéraires -
La Laune
30600 Vauvert
France
Tél. : (+33) 4 66 73 16 52
Fax : (+33) 4
66 73 16 57
prixhemingway@lesavocatsdudiable.com

Contacts :
Jacques-Olivier Liby,
Président des Avocats du Diable
Port : 06 13 61
38 11

Peggy Delrue,
Chargée de mission
Port : 06 01 70 0
3 67

Le règlement du Prix Hemingway est déposé auprès de la SCP Rougé & Blondeau, huissiers de justice à
Nîmes, Immeuble AXIOME, 150 rue Louis Landi 30900 Nîmes

Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0

La photo du pirate...

Publié le par vingtpasses

 

1-copie-1.jpg

La photo de la prochaine exposition internationale "WORLD PRESS PHOTO" déclarée non grata en catalogne...

Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0

Pepe Luis VÁZQUEZ, la dernière porte des princes

Publié le par Charles CREPIN

   

 

20130520-234327

 

Pepe Luis représentait une certaine idée de l'harmonie et de la beauté  de l'art du toreo. Né à Séville le 3 janvier 1922, ce torero sensationnel a représenté pour la corrida le meilleur de l’art de Belmonte et de Chicuelo. Il fut l’un des plus brillants représentants du cercle fermé des toreros de style sévillan dont Morante de la Puebla a repris aujourd’hui le flambeau. Il possédait toutes les qualités : une remarquable intelligence et un sens inné de la lidia, une importante envergure artistique, une parfaite maîtrise devant le toro, un toreo lumineux, tranquille, joyeux et aéré.

On comprend pourquoi la critique et le mundillo littéraire, restés très belmontistes, lui étaient, favorables. On dit que lui seul aurait pu surclasser MANOLETE, torero mythique des années 40. Pepe Luis, c'était l'élégance, la subtilité, la délicatesse et l'inspiration au service d'un classicisme épuré et d'une grande intelligence du toro.


Sans titreSubtilité et décontraction

Alors qu’à dix huit ans, la reconnaissance de son talent lui avait déjà assuré l’aisance d’une gran figura, une vilaine blessure au visage le rendit prudent et renforça son inclination à “attendre le bon toro”. Et lorsqu’il trouvait le bon toro, il toréait avec détachement, sur un nuage et pour lui-même, comme touché par la grâce divine.

C’est ce goût limité pour la compétition,  ainsi sans doute qu’une volonté et un courage trop mesurés, qui l’empêchèrent de donner la réplique à Manolete et de s’imposer en numero uno. Il en était pourtant largement capable. Et tout de même, contrairement aux figuras d’aujourd’hui, il affronta régulièrement les Miura, les vrais, sur la piste de la Maestranza, avant de se retirer des ruedos en 1950.

 

Liens :

http://ocio.elnortedecastilla.es/famosos/fallece-el-ex-torero-pepe-luis-vazquez-primer-amor-de-la-duquesa-de-alba-20052013.html

Muere Pepe Luis Vázquez, la armonía, la belleza y la gloria del arte del toreo

A lire aussi : Pepe Luis parle de lui dans l'ouvrage de François ZUMBIEHL, DES TAUREAUX DANS LA TÊTE - tome 1 - Editions Autrement 1991


Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0

BEGOÑA RIVAS, photographe

Publié le par vingt passes, pas plus...



" LA TELA DE TOREAR "

La corrida est pleine de petits détails pour qui sait les regarder. C’est le cas de Begoña Rivas, photographe qui guette les petits détails qui entourent la corrida: le castoreño, la chaquetilla, une banderille, le banderillero grillant une “sèche” à la sauvette... L'oeil fait mouche sur les plans cadrés serrés, l'image fait parler la matière.  



 

Exposition :

 

Centro Cultural Galileo

Madrid 

Fernando El Católico, 35

Du 24 Septembre au 30 Octobre

Entrée gratuite




 

Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0

NOUVEAUX CROQUIS D'ALBERT MARTIN

Publié le par vingt passes, pas plus...


 “seul contre six” de Juan BAUTISTA  aux Saintes Maries de la Mer le 8/08/2009. Par Albert MARTIN

Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0

Croquis colorés du peintre Albert MARTIN

Publié le par vingt passes, pas plus...


 





Diego Ventura à Nîmes - Feria de Pentecôte 2007. Par Albert MARTIN. 

 

Albert MARTIN se définit lui-même en aficionado qui revendique son implication dans la peinture taurine comme un engagement de spontanéité et "d'impressions". Le travail des piqueros l'intéresse particulièrement, les déclinaisons de caparaçons étant le volet "conceptuel" de son travail.

Voir l'album. 


Site internet d'Albert MARTIN présentant son atelier et ses oeuvres :http://pagesperso-orange.fr/albert.f.martin/





Publié dans Art & culture

Partager cet article

Repost 0