Simon, fils de Nîmes

Publié le par vingtpasses

 

  Par Charles CREPIN

 

Un lecteur addict de nouvelles fraîches (taurines bien sûr) me demande pourquoi Vingtpasses ne colle pas davantage à l’actualité immédiate. Et pourquoi il ne trouve jamais « l’édito du jour » en page d’accueil de son blog préféré ?

 

- Élémentaire, mon cher lecteur : chroniqueur, c’est l’affaire des pros ! J’admire, mais… très peu pour moi ! On doit sortir chaque jour un édito ex nihilo. Plume facile et inspiration sans faille de rigueur. Sinon, bonjour l’angoisse de la page blanche ! Sans compter que, bien souvent, on n'a pas le temps de vérifier l’info, et que l’absence de recul ne facilite ni la réaction mesurée, ni la synthèse équilibrée. Fichu manque de temps ! C’est que chaque matin que Dieu fasse, le lecteur mal habitué est là, à la première heure, au pied de la page avec sa souris. Clic-clic-clic… et il n’aime pas tomber sur l’édito de la veille, le lecteur…

 

Moi, j’aime bien m’accorder le temps de la réflexion avant d’écrire quoi que ce soit. Je préfère tourner les choses plusieurs fois avant de me forger une opinion. Sans compter que je n’ai pas la plume facile. L’inspiration instantanée non plus. Et pour finir, sachez que je corrige systématiquement ma copie, car je la trouve rarement acceptable au premier jet... Et donc, moi aussi, je suis tous les matins avec ma souris au pied de la page de www.bla-bla-bla.com… à consulter les news du mundillo et l’édito du jour.

 

 

superman.jpg

 

C’est pourquoi je me garderai de commenter cette « extraordinaire nouvelle » qui fera l’édito du jour de tous les pro demain matin en grandes lettres italiques ultra bold : Simon CASAS, " fils de Nîmes" et quelques formules musclées genre : "sur le plus haut sommet de la tauromachie mondiale… reconnaissance internationale… talent hors du commun… atout extraordinaire pour notre ville et pour l’enrichissement de nos férias… » Il faudra faire la synthèse de tout ça, et mouliner le tout en évitant de rappeler, au passage les formules du susnommé, genre « j’emmerde ce pays de cons » ou « je méprise les clubs taurins » etc…

 

Quand même, j'aimerais bien savoir qui sont ces « quelques clubs, heureusement très minoritaires », que cette nouvelle extraordinaire ne met pas en émoi…

 

A vos souris !

 

 

 


Publié dans Arènes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GIRARD Georges 31/12/2011 08:58

Un blog n'ayant pas la vocation première de vecteur des dernières actualités, personne ne vous en voudra de ne pas sacrifier à l'engouement du moment ! Nombreux sont les sites qui s'en chargent et
tressent des lauriers aux Césars du jour, qu'ils soient de Nîmes ou de Pampérigouste !

Bonne Année aficionada à toutes et tous !

Georges Girard.