Polémique anti-taurine autour des raseteurs banderilleros

Publié le par vingtpasses

 

Alliance Anticorrida dénonce le fait que les raseteurs Hadrien Poujol et Cédric Miralles participent au Festival Taurin organisé à Vauvert le 1er novembre prochain, au profit de l'association LA CLE  (L'aide aux cancers et leucémie chez l'enfant). 

indexDans Midi Libre du 17 octobre, Claire Starozinski, Présidente de l'association Alliance Anticorrida, déclare : « Que la bouvine se prête à cette mascarade, c'est juste pas possible. Cela me fait bondir, les deux raseteurs vont ternir l'image de la course camarguaise et nous ne pourrons plus la défendre. Nous nous sentons trahis. Il ne faut pas qu'ils banderillent ».

Depuis quand Madame Starozinski défend-elle la course camarguaise ? Etait-elle présente lors des défilés de soutien à la cause camarguaise ?  Je viens de franchir le cap des 70 ans. Aficionado depuis mon plus jeune âge, j'ai élevé mes enfants dans le respect et la tolérance. Je n'ai pas à rougir de mon appartenance à toutes les formes de tauromachies, car il semblerait qu'il y en ait plusieurs. Depuis l'âge de 13 ou 14 ans je parcours les pistes de la région, arènes, course libre, course camarguaise, novilladas, corridas. Environ 50 à 60 spectacles par an. Membre de clubs taurins, bouvine ou corridas je participe à quelques voyages et de nombreuses sorties en Camargue, au campo, ferrade (et oui on marque encore au feu, on coupe l'oreille de l'anouble), bistournage (avec les pinces), tienta, becerrada etc..et notamment visite de l'élevage. Bref je ne pense pas être une bête curieuse assoiffé de sang.

Mais voilà, que les amoureux de bouvine ne s'y trompe pas, en créant cette polémique Claire Starozinski, veut glisser un coin entre les deux types de spectacles, pour mieux assouvir dans un premier temps sa haine des corridas. Et s'il advenait un jour que les corridas soient abolies, elle continuerait son combat pour l'abolition des courses camarguaises, encierros et autres abrivados. Car comment pourrait-elle expliquer que parmi les nombreux objets de torture, elle inclut le crochet de raseteur, (blessure à l'oeil) le trident de gardian, les pinces de bistournage …

Madame Starozinski mène depuis longtemps un  combat caché pour l'interdiction des taureaux dans la rue, abrivado, encierro, notamment les abrivados longues pendant lesquelles précise Madame Starozinski, les taureaux sont poussés avec des voitures.

Non, amis aficionados, le combat de cette dame ne s'arrêtera pas avec la suppression des corridas, ne vous fiez pas à son propos comme à celui de Monsieur Jean Pierre Garrigue, ils n'auront de cesse qu'à nous combattre jusqu'à la mort... La mort de toutes formes de tauromachies, car ils n'ont qu'une seule idée en tête : « la défense de la cause animale ».  Ces défenseurs de la cause animale n'ont jamais pris en compte qu'après la suppression des corridas, des courses camarguaises, abrivados, sorties au campo, les races taureaux, toros, disparaîtraient à jamais...  Quand à la ministre des sports Valérie Fourneyron elle doit avoir d'autres sujets de préoccupation que de savoir si deux raseteurs vont banderiller, à Vauvert le 1er novembre.

Enfin j'aimerai que Madame Starozinski et Monsieur Garrigue nous disent quelles sont les actions qu'ils conduisent afin de venir en aide aux enfants malades.

 

Un aficionado vauverdois   

Jean-Marie Roux-Bertolle

 

Photo JIES ARLES

 

Publié dans Aficion

Commenter cet article

Claire Starozinski 02/11/2013 14:50

Depuis 1994, l’Alliance Anticorrida est identifiée comme ayant fait la preuve de sa capacité à dialoguer, organiser des débats, et de vastes manifestations dans le respect des valeurs et des
personnes.

À ce titre, j'ai été reçue à plusieurs reprises au ministère de l’Éducation nationale, de l’Agriculture, de la Culture à l'Assemblée nationale et au Sénat.

En prenant connaissance de ce document de deux pages, tout le monde pourra constater que nous n'avons eu de cesse, depuis 20 ans, de faire le distinguo entre la course camarguaise la corrida.

www.allianceanticorrida.fr/Docs_atelecharger/revue_presse_corrida-cc.pdf

Au risque de nous faire traiter de "collabos" par d'autres anticorrida... Mais nous n'avons jamais cédé !

Le trésorier de l'association et son épouse sont de fervents afeciounas. Ils étaient d'ailleurs présents aux As, à Arles, il y a trois semaines. Nos adhérents n'ont de cesse d'éduquer et de faire
comprendre à tous ceux qui habite au nord de la Loire qu'il y a taureau et toro...

Mieux encore : une députée vient de déposer une proposition de loi à laquelle j'ai collaboré, et dont le texte, enregistré par le bureau de l'Assemblée nationale demande pour la première fois que
la course soit "préservée" et "défendue". http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion1448.asp

Les raseteurs qui se sont entêtés, par orgueil et inconscience, à vouloir commettre des actes de cruauté sur deux taureaux à Vauvert 1er novembre ont commis une faute majeure.

Alors quand on ne sait pas, on n'accuse pas. Sauf à se rendre ridicule et pire: scier la branche sur laquelle on est assis...

claire starozinski 02/11/2013 13:48

je demande un droit de réponse à cet article conformément à la loi. Par correction en passant d'abord par vous.

vingtpasses 02/11/2013 14:24



OK. Adressez-nous votre commentaire. Nous le publierons.



pedrito 25/10/2013 20:40

Avec de tels soutiens, faux-culs et compagnie, la bouvine peut dormir tranquille!