MORANTISSIME !

Publié le par charles CREPIN

 

J'ai déjà largement évoqué les "détails" de Morante. Un terme pris, je l'avoue, dans son acception restrictive : détails de faena, gestes épars, isolés (néanmoins somptueux, évidemment, s'agissant du maître). Et d'un autre côté, j'ai affirmé être "morantiste", mais pas sans conditions ni réserves ( voir article précédent : "Morante, on rêve"). 


Jean-Yves Bauchu, médecin bien connu des arènes de Nîmes et sa région, tout en partageant ma conviction sur Morante, me prend à contre-pied, depuis le callejón. Quand il parle de détails, Jean-Yves, ce n'est pas dans le sens restrictif. C'est au contraire la précision et la minutie qu'il évoque. En clair : le soucis du détail. Et Morantiste, il l'est complètement, sans concessions, sans conditions. Morantissime en quelque sorte. Voyez, ci dessous, les photos et les commentaires très personnels qu'il m'a fait parvenir à ce sujet. 


DSC_0096.jpg

 "Pour être "Morantiste", il faut savoir savourer les détails: une cruche gravée, des serviettes personnalisées, une chaise renversée dans le décor de l'arène... Le détail élevé au rang de l'essentiel...Morantiste j'étais, Morantiste je suis, Morantiste je reste". 

DSC_0092.jpg

 

DSC_0045-1.jpg

 

DSC_0046-1.jpg

"Autre réflexion qui me vient à l'esprit: Une remarque de Churchill :  la perfection est une attention soutenue à une multitude de détails...Toujours le détail".

DSC_0059.jpg

"Equilibre parfait. Equidistant du toro et de la chaise tout en restant au centre. Génial ce Morante !".

JY Bauchu.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article