La jeune aficion

Publié le par Charles CREPIN

 

 

 

nimes230208gossesdevant-1-_2-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mourir fièrement, emporté par le torrent de la modernité "mortifère" de la corrida est une alternative, comme le dit Pedrito. Dénoncer cette modernité mortifère, ne suffit donc pas. La solution, si elle existe, réside dans notre capacité à transmettre  à la jeunesse l'aficion véritable, à promouvoir la découverte de la corrida, à permettre aux jeunes de fouler le centre du ruedo.  C'est un devoir pour les associations taurines  de s'approprier ce rôle. Aller voir des corridas  avec les socios et organiser des voyages festifs au campo ne suffira pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nimes230208dansarene-1--copie-1.jpg

 

 

Publié dans Aficion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article