L'actualité taurine au fil du web

Publié le par Charles CREPIN

Il est beaucoup question de l’école d’Espartinas et de son directeur, Espartaco père, qui jette l’éponge. Il ne supportait plus les pressions des parents qui exigent un toro réduit, à l’instar des figuras. Une facilité qui, pensent-ils, devrait permettre de propulser leur « fiston » dans les étoiles. Au cœur du problème, un trio infernal qui mine la corrida : toro-bonbon / toreo à cent passes / émotion absente. Sauf que les trois premiers éléments en induisent tout naturellement un quatrième : l’absence de vrai talent. Inutile d’essayer d’en convaincre les aficionados, ils le sont déjà depuis longtemps, et leur opposition à ces dérives est payée au prix d’une suspicion d’intégrisme, voire de terrorisme.  

Il se dit que Simon CASAS, n’est pour rien dans l’organisation de la corrida de José TOMÁS aux dernières Vendanges nîmoises. Ce dernier aurait tout décidé.

l’ANDA (Association Nationale des Aficionados) qu’on croyait morte depuis plusieurs années signe un retour tonitruant avec la publication d’un sévère réquisitoire contre l’UVTF (Union des Villes Taurines de France) sur le blog Campos y Ruedos :http://camposyruedos2.blogspot.fr/2012/10/uvtf-boire-et-manger.html. Commentaire anonyme : comment adhérer à l’association ?   Avant, on aimerait en savoir davantage sur cette renaissance bienvenue, sur la vie de l’association et ses objectifs.

Publié dans actualité

Commenter cet article

marc Delon 08/10/2012 15:46

>

Le type même du faux débat et de la fausse révélation bien creuse... je suis parfois étonné des vraies fausses portes ouvertes qu'on se trouve génial d'essayer d'enfoncer... Soyons sérieux, s'il
est certain que la valeur de ce torero et sa rareté, bref son statut, fait qu'il puisse décider de tout, son choix implique en amont une qualité de relation meilleure avec Casas qu'avec un autre
(il y avait pas plus loin qu'à 35KM une autre amphithéâtre aussi grand par exemple...) tout ceci est déterminant mais pas quantifiable...

vingtpasses 09/10/2012 06:10



Très accessoire. L'évènement, c'est JT. La pierre blanche ne marquera que son nom, celui de Nîmes, et la date.