Estocade : volapié ou julipié ?

Publié le par Charles CREPIN

 

 

"Va tout droit, sans dévier"... 

Francisco MONTES 

 

 

 

Démonstration élémentaire par l'image...

 

 

 

  1. Nimes-11-juin-2011_2.jpg

Un volapié de Rafaelillo devant un toro de Miura. Nîmes 11/06/2011

Photo Jean-Louis Gelas

 

 

 

 

 

Divers-chargement-4399.JPG

 

Un "Julipié" d'El JULI devant un toro de Nuñez Del Cuvillo. Nîmes 13/06/2011

Photo Vingtpasses

 

 

Publié dans Règles de l'art

Commenter cet article

marc delon 22/06/2011 19:38


Moi, je m'en tiens à un raisonnement simple :

As-t-on besoin de faire ce saut de Mouflon pour tuer ?
Non...
Le voit-on faire par d'autres ?
Non...
C'est qu'il doit bien alors présenter pour lui un avantage. Celui de la sécurité qu'il obtient en se mettant hors de la portée du derrote lors de la seconde cruciale (je reconnais c'est toujours
intéressant de ne pas se faire trouer la peau...)et partant, préserve par cette astuce, toutes ces chances pour honorer sa centaine de contrats annuels. Il est extraordinaire, poderoso, plus fort
que le Roquefort comme l'a écrit Durand, mais là, j'ai bien peur qu'il nous ait trouvé une petite entourloupe qui résulte en plus spectaculaire de facture pour impressionner les foules...
Ce n'est que mon avis...


Arlette Chavanieu 21/06/2011 16:52


De la valeur pédagogique d'une photo prise sous le bon angle.
Même si nombre d'aficionados n'ont pas la capacité d'analyser aussi finement que certains de nos interlocuteurs, ils sentent bien le courage énorme du petit Rafaelillo condamné aux gros toros,
dangereux et volontaires par rapport à la technique sans faille du Juli qui, lui, choisit ses adversaires.
Et c'est pour cela qu'ils vont de moins en moins aux arènes, qu'un grand nombre d'amis et de connaissances ont arrêté de prendre leur abonnement, et que des jeunes, comme j'ai pu le constater lundi
soir à la sortie de la course sur "la perte de l'aficion" qu'ils ressentent.

Arlette Chavanieu-Moran


el bison futé - "la montera qui pleure" 20/06/2011 21:35


Julipié=volapié ou plus simplement Vol à pied
J'ai beaucoup de respect pour Juli, pour sa technique, sa maîtrise et son courage (même face à 1 nunez del cuvillo) moins pour sa manière toute personnelle d'estoquer avec laquelle il se donne pas
mal d'avantage de manière systématique ce qui ne l'empêche pas de couper les oreilles partout(ou presque)


Christian LE SUR 20/06/2011 20:47


JE NE ME PERMETTRAIS PAS DE JUGER LE MAESTRO JULI, MAIS DE MON POINT DE VUE SES ESTOCADES "EN BLOC" NE SONT PAS "TORÉÉES" ET SURTOUT MANQUENT TOTALEMENT D’ESTHÉTISME .


Christian LE SUR 20/06/2011 20:40


JE SUIS BIEN D'ACCORD
LES PHOTOS REFLÈTENT LA RÉALITÉ