FAUVES

Publié le par Charles CREPIN


 

En cette période de jeux du cirque, on parle beaucoup de fauves. Tant mieux ! Un ancien gladiateur qui a obtenu son sabre de bois il y a quelques années et qui commande déjà plusieurs petits amphithéâtres, déclare vouloir organiser les prochains jeux dans le plus grand cirque du monde.  Oui, il veut prendre le Colisée !   C’est un vrai coup de tonnerre dans la cité romaine ! Et de plus, il a mis l’animal au centre de son discours. Il sait de quoi il parle : il a triomphé des fauves les plus redoutables dans tous les amphithéâtres de l’empire durant plus de vingt ans. Il veut offrir au public des félins de première catégorie, catégoriquement ! Pas nécessairement des éléphants ou des rhinocéros, non, des lions, des tigres, des panthères, et même des hippopotames, des taureaux ou des crocodiles dans la fosse, mais surtout, des fauves de première catégorie, des fauves d’aspect terrifiant, aux armures et aux crocs acérés. Bref, des bêtes dignes du “Colisée”…ça va bouger !


  Photo Wikipedia


Justement, le talentueux et sacro-saint édile du Colisée, chef des gladiateurs, ancien belluaire lui aussi,  reconnaît que le niveau des fauves qui foulent la piste du Colisée a un peu trop baissé ces dernières années, au risque de lasser les amateurs de jeux les plus avertis, et de gâcher la fête.  Panem et circenses ! Au risque de déplaire à ses gladiateurs les plus en vue, Il promet donc de faire remonter la présentation et la sauvagerie des fauves au niveau de ceux qu’on peut voir dans un cirque prestigieux de la péninsule ibérique. 

 

Alea jacta est. Le consul désignera le vainqueur, avant la prochaine vendange.

Publié dans Arènes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article