Anthroponymie

Publié le par guy PAILHES

En général, le toro porte le nom de sa maman. Exemple : la vache " Hermosa " (jolie) aura un fils qu'on appellera "Hermoso ". Son frère souvent s'appellera " Hermoso II etc...


 Madrid, San Isidro 2008 : corrida de Palha. Le troisième toro "Rachido" est un brave d'exception : trois vraies piques, vuelta al ruedo...


 Portugal, février 2003 : Il était une fois, une école taurine française partant tienter en terres ibériques. Froid et pluie accompagnent les trois jeunes français et leur mentor sur les routes enneigées.  Arrivés au Portugal, déception générale : les inondations frappent l'estuaire du Tage, la Quinta da Foz n'est que boue et glace.  Chez Palha ce n'est guère mieux. Cependant les vaches a tienter sont enfermées, la placita de tienta est à peine utilisable. Qu'importe, l'aficion est au dessus des contingences météo.  Pourtant après deux vaches tientées, la placita devient patinoire dangereuse, impossible de "voir" les vaches, le ganadero Joao Folque de Mendoza arrête la séance. Imaginez la déception du troisième français, qui attendait son tour derrière son burladero !


C'est lui qui ouvre les hostilités le lendemain matin, après une longue séance de pelles, râteaux et sciure. Mais la vache ne vaut pas grand chose et l'épreuve tourne court : grosse déception du français qui boude dans son coin. Joao Folque de Mendoza le réconforte :

-       tu l'auras ta vache !


Et il l'a eue ! Deux ans passés, une hargne au cheval incroyable, une charge inlassable dans la muleta du français qui se régale, mais aussi ne pardonnant pas les erreurs d'un maletilla qui prend la fuite et se retrouve pantalon déchiré et couvert de boue. Patience,  le suspense va finir ! Joao Folque de Mendoza s'approche de notre français :

-       Alors, tu l'as eu ta vache ! Pour le souvenir, nous l'appellerons Rachida.
 

Vous avez deviné ? Notre français, c'était Rachid "Morenito d'Arles"!  Cinq ans plus tard à Madrid... 




Publié dans Récits & nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article