Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La FSTF écrit aux ganaderias Miura et Los Maños

Publié le par vingtpasses

Fait peu habituel, une instance de la tauromachie écrit une lettre ouverte à deux ganaderias, et non des moindres. En question, la présentation inacceptable des lots engagés récemment à Céret et Boujan sur Libron.

*****

Depuis quelques temps apparaissent dans nos arènes des taureaux aux cornes "astillées" ou éclatées qui, si elles ne le sont pas à leur apparition dans l'arène, le deviennent très rapidement quand l'animal frôle une barrière de trop près ou tape dans un peto.

Les cornes des taureaux de combat deviennent-elles de plus en plus friables ?

C'est la question, après Vic-Fezensac et Boujan-sur-Libron, que notre président, Dominique Valmary, pose aux frères Miura et à José Marcuello, le ganadero de Los Maños. Lire la suite ici

Partager cet article

Repost 0

Du respect des morts à la mort du respect ?

Publié le par Vingtpasses

Pamela, bimbo défraîchie, Fromet, infect pitre : commune Indignité, commune ignorance, commune barbarie... Le titre "Du Respect des morts..." tiré d'un rapport législatif sur les morts bafoués, peut aussi bien leur être appliqué.

 

Dessin de Jean-François JALLET

Après le couplet écoeurant sur Fandiño, avec la complicité assumée de France Inter, c'est aujourd'hui, dans Midi Libre, la photo du fantôme de Malibu qui salit la statue de Christian *. Une photo dont le mauvais goût n'a sans doute choqué aucun des anti taurins qui manipulent cette américaine réputée pour son ouverture d'esprit.

 

J'aurais préféré la mort médiatique pure et simple pour cet épisode affligeant, comme devrait l'être celle des terroristes dont le trait commun avec nos deux moralisateurs en mal d'audience est la haine imbécile qui se cache sous les traits de leur intolérance.

La photo étalée sur Midi Libre, ne paraîtra pas sur Vingtpasses. Mais la lettre de Paul écrite à Christian en cette triste occasion mérite d'être lue.

 

C. CREPIN

 

 

* On trouve déjà dans l'antiquité la référence au respect des morts, ce respect qui manque ici...

 

« ...j'ai obéi à une loi, de ces lois que personne n'a écrites, qui existent on ne sait depuis quand et qui sont éternelles. Ces lois dictent aux êtres humains de traiter leurs semblables avec humanité et de ne pas bafouer leurs dépouilles mortelles. »

Sophocle - Antigone.

 

*****

 

Lettre à  Nimeño

Par Paul BOSC

 

Mon cher Nimeño,

Je me permets de te tutoyer même si dans la vie, pour les personnes que je respecte et admire, je préféré respecter le vouvoiement. Mais aujourd'hui cette familiarité est dictée par ce énième outrage que tu as subi. Après un jet l'acide qui a blessé un enfant, voilà qu'aujourd'hui, on te prend à témoin par une actrice de feuilleton américain pour dénoncer la corrida. 

 Pamela Anderson, la vedette de « Alerte à Malibu » était à Nîmes vendredi pour assister au concert de Christophe Maé. L'Alliance anti-corrida, de la très intelligente Claire Starosynski qui n'en rate pas une pour se faire remarquer et prouver son existence, n'ont rien trouver de mieux pour leur publicité que de faire poser l'actrice sous tes yeux, alanguie comme une péripatéticienne, une pancarte à la main dénonçant la torture animale. 

 La blonde américaine, que sa propre mère ne doit plus depuis longtemps reconnaître entre botox et chirurgie esthétique, ne doit plus avoir grand chose à faire dans sa vie professionnelle pour accepter de paraître dans ce genre de pub gratuite.

 Mon cher Christian n'as-tu pas eu envie de lui dire d'aller rejoindre son pays qui ne connaît pas grand chose aux courses de taureaux.  N'as-tu pas pensé, une seule seconde qu'elle ferait mieux d'aller se faire photographier près de la tombe de William Cody dit Buffalo Bill ou autre « matador » de bisons qui ont laissé blanchir les os de millions de ces bovins sauvages sans même les dépecer qui ont ensuite été transformés en colle, uniquement pour affamer les Amérindiens dont ils voulaient posséder leurs terres. Ne crois-tu pas que la dame blonde ferait mieux d'aller manifester auprès des dirigeants américains pour que plus jamais un illuminé massacre des étudiants dans une université parce que les armes sont en vente libre dans ce pays.

 Moi, ce qui me révolte, c'est que ton image soit salie par ces soi-disant défenseurs de la cause animale. Cette image va certainement faire le tour de la planète sans que l'on ait demandé ton avis. Alors que tu es là pour rappeler ton courage et les valeurs que la tauromachie a su éveiller dans ta vie, trop courte, trop cruelle. Dans ce monde, ces valeurs ont disparu. Un groupuscule nîmois et une dame blonde américaine n'ont même pas eu honte.

 

Paul BOSC

22/07/2017

 

Partager cet article

Repost 0