Tribunal de l'Aficion

Publié le par vingtpasses

 

Hypocrisies, trahisons

et autres concours de lâcheté politique



Organisé par le Cercle Taurin Nîmois (CTN)

en collaboration avec l’Institut International de Droit Taurin (IIDT)

« L’abolition de la corrida votée par le Parlement Régional de Catalogne, les atteintes portées à la Culture Taurine et son école taurine par la Mairie de Madrid, la position de l’État Français pour la gestion équivoque de l’affaire de la corrida au Patrimoine Culturel Immatériel de la France par son représentant du Ministère de la culture, portent singulièrement la marque de l’hypocrisie, de la trahison et autres lâchetés politiques.

L’affaire est renvoyée devant le Tribunal de l’Aficion

Samedi 8 Avril 2017 pour y être jugée.

Ce procès, tenu en présence d’avocats du Barreau et de magistrats et d’experts réputés, est l’occasion d’aborder la question de l’évolution de notre société et la place de l’animal dans le débat public et dans sa dimension culturelle. Il met en lumière le rôle que les acteurs politiques veulent y jouer ».


Cette conférence- réflexion sera organisée sous la forme d’un procès fictif auquel ont accepté de prêter leur concours, leur talent et leur réflexion :

Pour le tribunal :
Présidente Me Stéphanie GAZIELLO, avocat au barreau de Marseille, membre de l’IIDT
Assesseurs Me Sophie CHAUVET, avocat au barreau de Nîmes, membre de l’IIDT
Me Colette de CLERC, avocat au barreau de Nîmes, membre de l’IIDT

Pour le parquet :
Procureur : Monsieur Gilbert AZIBERT, 1er avocat Général à la Cour de Cassation,
membre de l’IIDT

Pour les avocats :
Avocat de la défense : Monsieur le Bâtonnier Patrick GONTARD, avocat au barreau d’Avignon
Avocat de l’aficion partie civile : Me Juan Antonio CREMADES, avocat aux barreaux de
Saragosse, Madrid et Paris, Président d’honneur de l’union internationale des avocats, membre fondateur de l’IIDT

Experts appelés à la barre :
Pour la France : Monsieur André VIARD, président de l’Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT)
Pour l’Espagne : Monsieur Carlos ABELLA, écrivain et historien, ancien Directeur des Affaires Taurines de la Communauté de Madrid

Séance coordonnée par Me Emmanuel Durand, avocat au barreau de Nîmes, Président de l’IIDT

 La Robe Noire descend dans le prétoire

avec l’Institut International du Droit Taurin

Samedi 8 Avril 2017 à l’Hôtel C. Suites**** à 18h00

  • Conférence-procès et verre de l’amitié  10€
  • 2ème partie de soirée : buffet dînatoire  25€

Soirée privée sur réservation uniquement

Contact : larobenoire.ct@gmail.com

Un cycle culturel du CERCLE TAURIN NÎMOIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sabatier patrick 13300 25/03/2017 10:39

Je serai venu volontiers mais la présence de A Viard en tant qu'expert m incite à ne pas venir. Pourquoi? Tout simplement parce que ce monsieur a des écrits sur son site Terres Taurines (avaient car son site est actuellement inactivé) inacceptables et notamment 2 articles évoquant Madame Simone Veil en date du 21 juillet 2011 et du 23 du même mois. Même si l idéologie politique de Madame Veil est éloignée de la mienne, il faut reconnaitre que le combat légalisant l avortement qu elle a mené, y compris au sein de son propre camp, est admirable du fait de ce qu il a permis aux femmes . A Viard n avait pas le droit de se servir de ce genre d'argument pour défendre la tauromachie et même si Simone Veil avait récemment signé une pétition préconisant l interdiction aux enfants d'assister aux corridas; d autant plus que, déclarant ne pas aimer la corrida, elle n en demandait aucunement l interdiction. L avenir des humains et notamment le droit des femmes à disposer de leur corps et quand même plus important pour l humanité que l avenir de la tauromachie y compris si cela représente pour nous aficionados une passion importante. Patrick Sabatier 13300 Salon de Provence